Avec quelques connaissances de base, il est déjà possible de réaliser de nombreux projets digitaux. Tout le monde n’est pas fait pour devenir développeur d’applis ou spécialiste IT. Mais, acquérir des savoir-faire de base peut permettre à chacun d’étoffer largement son spectre de compétences. Et en matière de formation, généraliste ou plus spécialisée, l’offre s’avère conséquente.

«Nous voyons les progrès digitaux et la transformation digitale comme un tsunami qui s’apprête à nous frapper, lance Laura Downhower, à la tête de l’Extension School de l’EPFL. La bonne nouvelle, c’est que nous possédons quasiment tous une bouée de sauvetage. Aujourd’hui, rien qu’en comptant les smartphones, nous avons en effet tous de puissants ordinateurs dans notre poche. La moins bonne nouvelle, c’est que la majorité des gens ne sait pas vraiment s’en servir.»

Pour faire face à cette situation, une des solutions les plus réalistes et réfléchies consiste à miser sur la formation. Car dans un contexte toujours plus connecté, il faut pouvoir suivre le rythme de l’évolution technologique. Ceci, afin de rester dans la course et bénéficier des nombreuses nouvelles opportunités qui s’ouvrent à nous. Outre les cursus de formations académiques qui s’adressent aux futurs professionnels et spécialistes du secteur IT, on veut mettre en lumière un autre type de cours. Ceux qui sont destinés au grand public et qui visent à le doter des compétences digitales de base. Pourquoi investir dans ce genre de formations? En peu de temps, des savoir-faire informatiques fondamentaux permettent déjà de réaliser de nombreux projets numériques. Et donc de saisir et exploiter autant de nouvelles opportunités professionnelles, entrepreneuriales ou commerciales. 

Dopez vos projets avec un minimum de compétences 

L’acquisition de connaissances digitales de base peut sembler fastidieuse ou superflue pour certains. Cependant, il faut prendre conscience du fait que ce type de compétences devient essentiel. A l’image du restaurateur qui doit avoir quelques notions de comptabilité pour ouvrir son établissement, les savoir-faire digitaux de base s’imposent en tant que fondamentaux dans notre économie. «Aujourd’hui, les bases de l’IT font même partie de quasiment tous les métiers», souligne Laura Downhower. 

Laura Downhower

Créer son propre site web, le transférer vers un hébergeur et le publier sur internet ou le faire vivre constituent des connaissances élémentaires qui stimulent son business. Surtout à l’heure actuelle, où les moteurs de recherche représentent depuis plusieurs années le premier reflexe pour trouver une entreprise. Et pour acquérir ces compétences, de nombreuses organisations et institutions proposent des cours, sur place ou en ligne, au grand public et aux professionnels. Un créneau sur lequel se positionne d’ailleurs l’Extension School de l’EPFL.

Si les formations grand public permettent de booster son niveau digital de base, il est également question d’améliorer le niveau de sécurité.

Devenez créateurs plutôt qu’utilisateurs

Sur internet, on trouve aujourd’hui de nombreux outils digitaux. Très faciles à utiliser et ne demandant aucune connaissance informatique spécifique, ils permettent de produire son site web ou son blog. En revanche, ce type d’outils ne donne aucune connaissance quant à la manière dont sont gérées et stockées les données. Et en termes de créativité, les options s’avèrent rapidement limitées puisqu’il faut choisir parmi des templates existants. Dans ce sens, l’intérêt d’apprendre soi-même à créer son propre site web, par exemple en maîtrisant les bases d’HTML, consiste à pouvoir agir sans être un utilisateur passif des outils digitaux.

Collaborez efficacement avec les équipes IT

Autre problématique digitale à résoudre: le manque de compréhension commune pour collaborer avec les spécialistes IT. Car lors d’un projet, il est fréquent d’avoir autour d’une même table des profils professionnels des plus variés. Les discussions tournent alors rapidement à un mélange d’opinions, d’avis et de demandes soumis ensuite au responsable IT. Ce dernier, pour tenter de satisfaire tout le monde, ne pourra donner naissance qu’à un produit ou service partiellement fonctionnel et ne pouvant évidemment pas donner satisfaction à tous les acteurs concernés.

Pour y remédier, le fait de bénéficier de fondamentaux en informatique permet justement aux différents départements impliqués dans un projet digital, tels que le marketing et la communication par exemple, d’avancer partiellement dans la réalisation et de fournir des indications et demandes claires aux spécialistes IT. 

Sécurité: arrêtez d’être inconscients

Si les formations grand public permettent de booster rapidement son niveau digital de base, il est également question d’améliorer le niveau de sécurité. Car en la matière, les bonnes pratiques sont trop souvent méconnues, voire complètement ignorées. Exemple typique: demander et recevoir un mot de passe perdu ou oublié par email. Sur la scène internationale, ce genre de cas de figure est à la base de véritables scandales, notamment lors des présidentielles américaines de 2016 durant lesquelles on apprenait qu’Hillary Clinton utilisait un serveur de messagerie électronique personnel pour gérer des informations gouvernementales potentiellement confidentielles. En pleine prise de conscience sur l’importance de la protection des données, il s’agit de ne pas prendre cette problématique à la légère.

Advertentie