L’industrie pharmaceutique fait face à de grands défis qui dictent sa mutation. La fonction supply chain doit anticiper afin de rester compétitive. Cet article présente quelques pistes.

Les principales pressions sur l’industrie pharmaceutique sont: une concurrence accrue due à l’expiration de brevets importants, les demandes gouvernementales de réduire les coûts des médicaments et la complexification des exigences légales. Les dirigeants constatent un accroissement des coûts de production ainsi qu’un allongement des délais de développement des nouveaux traitements.

Que peuvent faire les responsables supply chain pour anticiper ces profonds changements et mettre en place des réponses appropriées?
Les nouveaux métiers de la digitalisation

Les données qui collectées tout au long de la chaine de valeurs, à l’interne mais aussi par les partenaires, sont disponibles, comment les exploiter? Il y a de nombreuses opportunités, cependant nous recommandons de commencer par coordonner la collecte et le stockage des données. Par exemple mettre en place un «data lake», c’est-à-dire un système

récoltant et organisant les informations venant de tous les acteurs de la chaîne de valeurs. Puis des outils d’analyse de données («analytics») utilisent ces informations, pour créer la transparence, mettre en évidence des tendances et aider à la prise de décisions plus rapide et factuelle.

La planification est une fonction qui bénéficie énormément de la digitalisation. Dans l’industrie pharmaceutique, la chaîne logistique est spécialement longue et complexe. Réduire les niveaux de stock, réagir rapidement aux déviations et coordonner les différentes étapes de fabrication est primordial. Pour optimiser la planification, les logiciels font maintenant appel à l’intelligence artificielle. Cette mutation crée de nouveaux métiers, les planificateurs devenant des «super data analystes».

L’agilité face à la «disruption» 

En vingt ans, Google a transformé les connaissances en commodité. Tout le monde peut y accéder gratuitement. Les fournisseurs d’information et vendeurs de contenu ont été disruptés. Ce mot évoque un mélange de rupture et de chamboulement. Demain, la supply chain des industries pharmaceutiques sera touchée inéluctablement. Pour survivre à ce changement drastique, les décideurs doivent améliorer l’agilité de leur organisation, afin de s’adapter aux nouveaux modèles d’affaires ainsi que renforcer la relation avec leurs clients en s’assurant que les besoins actuels et futurs sont bien couverts.

Des solutions existent pour se préparer aux métiers de la digitalisation ainsi que renforcer l’agilité de la supply chain. Des partenaires spécialisés, comme Supply Chain Operations SA, peuvent épauler les décideurs dans ces domaines au moyen de programmes testés et éprouvés.

Texte: Pierre-Yves Bridel, Laurent Foetisch  

Advertentie