Google est classé parmi les premiers comme meilleur employeur en Suisse. L’entreprise attire de nombreux talents, comme les ingénieurs, les informaticiens ou encore d’autres profils plus larges ayant une expérience professionnelle significative. Quelles en sont les raisons? Patrick Warnking, Country Director de Google Suisse, nous répond.

Google a été classé cinq fois premier comme Meilleur Employeur en Suisse, dont trois années consécutives de 2015 à 2017. Pourquoi Google investit-il autant d’argent dans la satisfaction de ses employés?

C’est très simple: des employés excellents et motivés sont la recette du succès de l’innovation et de la satisfaction client. 

Où en serait Google aujourd’hui sans les avantages qu’il offre?

Notre culture d’entreprise est fondamentale. Le respect, la confiance, le travail d’équipe et la motivation. Sans cette culture, Google ne serait pas aussi innovant, et serait donc moins attrayant pour les gens talentueux et bien formés.

Google s’engage en faveur de la diversité et soutient les communautés d’employés telles que Gayglers et la Disability Alliance. Quels en sont les raisons et objectifs?

Nous soutenons activement ces groupes avec l’application de plusieurs mesures. En 2018, par exemple, j’ai particulièrement veillé à recruter des femmes hautement qualifiées pour assumer des postes de direction chez Google Suisse. La proportion a nettement augmenté et nous avons atteint un bon équilibre dans ce secteur d’activité.

La proportion de femmes chez Google au niveau mondial est actuellement d’environ 31%. Pourquoi y a-t-il beaucoup plus d’hommes?

Google est une entreprise technologique. Qu’il y ait près d’un tiers de femmes est déjà très respectable dans notre domaine, le secteur des TI. Mais il faut persévérer. Depuis des années, Google met l’accent sur la promotion de la diversité au sein de son personnel. Nous investissons dans de nombreux programmes et diverses initiatives en faveur des communautés d’employés, afin que tous aient des chances égales de développements personnel et professionnel tout en réalisant leurs objectifs professionnels.

Etant Google, vous devez recevoir beaucoup de candidatures. Quelles compétences et qualités sont essentielles pour avoir une chance d’obtenir un job?

Nous voulons simplement embaucher les talents les plus qualifiés chez Google, qu’ils soient ici ou à l’étranger. À Zurich, nos collaborateurs viennent de plus de 85 pays. Dans nos équipes techniques, qu’il s’agisse de directeurs techniques, de chefs de projet ou de développeurs de logiciel, nous attendons d’eux qu’ils soient des experts dans leur domaine. Pour les commerciaux, les compétences sont très différentes, mais il faut là aussi être capable de faire preuve d’excellence et de volonté de performance. De plus, nous nous concentrons de plus en plus sur les jeunes talents en IT locaux ici en Suisse: nous proposons des stages en informatique chez Google Suisse depuis 2 ans. Nous sommes donc aussi directement impliqués ici avec les jeunes talents des disciplines scientifiques (MINT: mathématiques, informatique, biologie et technologie). 

En 15 ans, Google est passé d’un bureau de deux personnes à Zurich au plus important site de développement en dehors des États-Unis. Pourquoi précisément Zurich?

Le site Suisse de Google est un succès depuis sa création en 2004. Google investit toujours là où est effectué un travail de qualité. C’est le cas en Suisse, où nous travaillons activement sur des services clés tels que Google Search, Google Maps, YouTube mais aussi les technologies IA. La proximité des plus grandes universités techniques au monde comme l’EPF à Lausanne et l’ETH à Zurich, ainsi que d’autres universités suisses, l’excellente infrastructure du pays et sa situation géographique centrale sont des facteurs importants également. Nos collaborateurs apprécient la Suisse pour sa très haute qualité de vie et les nombreux avantages qu’elle offre, notamment en terme de loisirs et de formation. 

Il y a actuellement plus de 3000 Zooglers à Zurich, et des bâtiments supplémentaires sont en cours de préparation. La composante Suisse de Google va-t-elle encore grandir?

Nous avons l’intention de continuer à investir en Suisse et de convaincre d’autres personnes talentueuses de nous rejoindre. À Zurich en particulier, nous recrutons activement des profils très diversifiés. Les meilleurs cerveaux sont déterminants pour un développement exceptionnel, qu’ils viennent de Suisse ou d’ailleurs. D’autant plus que nos utilisateurs sont des gens du monde entier. Voilà comment se fait l’«innovation made in Switzerland», qui est exportée au niveau mondial.

Personnellement, je considère cette évolution comme très positive, puisqu’en tant qu’entreprise, nous pouvons participer à l’écosystème Suisse grâce à de nombreux partenariats et initiatives tout en contribuant à la capacité d’innovation de la Suisse par notre savoir-faire et nos ressources. 

Interview: Miriam Dibsdale
Photo: Google

Advertentie