Les questions et enjeux liés à la prévoyance professionnelle semblent de plus en plus complexes et tendus, notamment en raison de l’évolution de la situation démographique et économique. Entre caisses de pension, entreprises et employés il s’agit de parvenir à trouver et définir le bon équilibre.

Dans ce contexte incertain, on remarque également qu’il n’est pas aisé, pour les principaux intéressés – les employés qui cotisent – de bien comprendre les atouts et enjeux du système en vigueur. Ils peinent souvent à saisir les dynamiques techniques et économiques sur lesquelles reposent le calcul de leurs futures prestations. 

De plus, à la fois difficile et contraignante, la situation économique actuelle pousse souvent les employeurs à réduire au maximum leurs coûts, notamment en optant pour des prestations minimales en faveur de leurs collaborateurs tout en regrettant la diminution régulière du taux de conversion, les faibles rendements ou encore l’opacité des placements effectués par les fondations collectives.  

Rôle des entreprises

Pourtant, les entreprises ont un rôle important à jouer dans la prévoyance professionnelle de leurs employés. La loi impose uniquement des prestations minimales et un financement au moins paritaire entre employeur et employés. Cependant, les entreprises peuvent aller au-delà des prestations minimales en cas de retraite, invalidité ou décès en adaptant leur financement ou en proposant des plans-cadres, par exemple. Elles peuvent également laisser la liberté à leurs employés de cotiser plus pour leur retraite s’ils en ont les moyens grâce à des plans à choix. Etant donné l’augmentation de la préoccupation des suisses pour leur prévoyance, cet engagement de l’entreprise pour ses employés avec une communication adaptée peut être un levier important pour attirer des talents ou les retenir. 

Or, et on le sait moins, les entreprises peuvent faire preuve de plus de créativité, à savoir définir le taux de conversion, opter pour une certaine stratégie de placement ou sélectionner un gestionnaire de fortune spécifique. Bref, bénéficier de solutions qui sont généralement destinées aux caisses de pension de grands groupes. 

Établie à Carouge et Vevey, Fondation Collective Open Pension, dite Opsion, se positionne sur des solutions innovantes de prévoyance professionnelle. Les entreprises clientes bénéficient d’un accompagnement personnalisé afin d’analyser leurs besoins spécifiques et d’élaborer leur plan de prévoyance à la carte, voire de créer leur propre caisse de prévoyance. Il est donc possible d’être créatif dans la prévoyance professionnelle et d’agir dans l’optique d’améliorer les prestations malgré les contraintes économiques et sociales actuelles.

Advertentie