Dans une économie encore majoritairement marquée par des dynamiques masculines, les success stories de femmes entrepreneuses se multiplient. Une bonne nouvelle qui mérite une attention particulière. Notamment pour motiver les femmes qui désirent concrétiser leurs ambitions professionnelles. Ces exemples s’avèrent des plus encourageants au sein du tissu social et économique qui tarde encore à évoluer. 

Bien qu’encore dominée par une majorité masculine, l’économie évolue tout de même. Les exemples de femmes à la tête d’importantes entités se multiplient. Cette tendance touche également des corps de métiers particulièrement masculins. Une dynamique intéressante, soutenue et portée par certains acteurs économiques ouverts et sensibles aux avantages et atouts de la diversité. 

Entre les hommes et les femmes, les forces, les points de vue et les manières de gérer un projet ou de diriger une équipe sont susceptibles de varier. Cette variété constitue évidemment une richesse, tant humaine que professionnelle, que les entreprises ont tout intérêt à adopter et développer.

Atouts sociaux propres aux femmes

Plusieurs études scientifiques démontrent en effet que certains atouts sociaux et cognitifs sont plutôt propres aux femmes. Compétences et ouverture sociales, altruisme ou encore capacité à prévoir et imaginer sur le long terme seraient ainsi des atouts et avantages plutôt féminins. Dans le contexte économique actuel, ces aspects humains et stratégiques constituent de précieux atouts. Ces derniers s’avèrent trop souvent absents des discussions professionnelles et entrepreneuriales.

Cependant, cela ne signifie pas pour autant que les femmes soient plus sujettes que les hommes à des biais émotionnels, par exemple dans leur capacité à prendre les bonnes décisions. Au contraire, selon les études scientifiques et comportementales liées au genre, les femmes sont moins sensibles émotionnellement que les hommes. Cette capacité leur permet souvent de mettre en place de meilleures stratégies ou d’obtenir de meilleures performances. Ceci se démarque notamment en termes de rendement et de résultats.

D’ailleurs, on peut noter un certain engouement et soutien de l’opinion public et des générations actuelles et nouvelles pour le leadership féminin. Les femmes d’influence sont ainsi vues par une grande majorité comme des représentantes de valeurs sociales et humaines fortes, comme le courage et l’engagement.

Dans certains pays, les statistiques professionnelles démontrent d’ailleurs une quasi parité entre hommes et femmes dans la création d’entreprise.

Entrepreneuriat féminin

Autre point important à mentionner, les femmes s’avèrent être de redoutables entrepreneuses. Alors que certains obstacles demeurent plus complexes pour la gente féminine au sein de notre système économique, les femmes sont toujours plus nombreuses à se lancer dans la création de leur propre entreprise. D’ailleurs, elles définissent leurs propres règles. Dans certains pays, les statistiques professionnelles démontrent d’ailleurs une quasi parité entre hommes et femmes dans la création d’entreprises.

Par ailleurs, les femmes dirigeantes s’avèrent nombreuses à innover en matière de management et de gestion d’entreprise. Une donne intéressante et bienvenue, qui contribue à renouveler et rafraîchir la figure classique du dirigeant. En termes de motivation, plusieurs recherches semblent démontrer que les femmes qui dirigent des entreprises sont parfois motivées et tirées en avant par des motivations différentes que leurs homologues masculins.

Ainsi, si les hommes sont nombreux à être motivés par le profit, l’organisation et le rendement; les femmes accordent une plus grande importance aux relations commerciales qu’elles entretiennent et développent avec leur clientèle. Un atout des plus intéressants, surtout dans la mesure où l’expérience clients et utilisateurs devient un axe central de notre économie. Les femmes seraient plus attentives et sensibles aux différentes parties prenantes qui interviennent dans la vie et les affaires d’une entreprise. Un avantage certain et pertinent dans une dynamique économique parfois déshumanisée et trop orientée vers la performance.

Motivées et motivantes

Par rapport à leurs homologues masculins, les femmes disposent d’un sérieux atout en termes de culture d’entreprise et de gestion d’équipe. Selon les enquêtes sur le sujet, les dirigeantes parviennent mieux à développer l’implication des salariés. Elles sont nombreuses à cultiver et développer la notion de leadership participatif, démocratique et interactif. Ce modèle de management altruiste va de mise avec un partage plus égal des informations et du pouvoir au sein d’une entité professionnelle.

Selon certains psychologues du travail, le marché du travail évolue dans le sens des modèles de management féminins. Car les employés sont de plus en plus en quête de sens et ne désirent plus uniquement des résultats et acquis sociaux ou professionnels. Les travailleurs d’aujourd’hui et de demain recherchent de nouvelles dynamiques et conditions de travail. Plus précisément, un cadre professionnel qui favorise l’altruisme, l’intégration ou encore la motivation et le climat humain. De plus, le développement de la diversité professionnelle engendre un cycle vertueux.

Advertentie