Pour les entreprises, il n’est pas toujours aisé de passer aux énergies renouvelables. Coûteuses, les infrastructures à installer, telles que les panneaux solaires, ne sont ainsi pas accessibles à tout le monde. Pour changer la donne, PrimeEnergy Cleantech propose un modèle des plus innovants.

En considérant les problématiques écologiques actuelles, il est évident que les entreprises ont une importante carte à jouer. En tant que grandes consommatrices d’énergie, elles peuvent en effet engendrer un impact durable des plus significatifs. Mais certaines infrastructures énergétiques durables, telles que les panneaux solaires, sont coûteuses. Ils ne permettent pas aux entreprises de s’impliquer en faveur d’une consommation énergétique plus respectueuse de l’environnement.

Pour changer la donne, la société PrimeEnergy Cleantech a élaboré un ingénieux système de contracting.

Image symbolique – Installation de panneaux solaires.
Système de contracting

«Notre idée consiste à installer gratuitement des infrastructures solaires sur les toitures d’exploitations agricoles ou d’acteurs industriels. Ceci pour leur revendre le courant produit à des tarifs avantageux par rapport au prix du marché, explique Anna Zambeaux, responsable des relations investisseurs et du marketing. Sans frais, cette démarche permet aux acteurs économiques de s’engager pour le développement durable et d’accéder à une électricité produite de manière écologique à bas coût.»

Ce système de contracting a déjà séduit la commune genevoise de Meinier. Cette dernière a déjà doté la toiture de son centre sportif d’une importante infrastructure photovoltaïque. Exploitants de surfaces agricoles et entreprises ont aussi pu franchir le pas grâce à cette solution. Ce deal de contracting dure 25 ans. Ensuite il permet à l’entreprise occupant le bâtiment de conserver les panneaux solaires sur sa toiture. 

Ingénieux, ce nouveau type de contrat est rendu possible depuis l’an dernier suite à l’adoption de la nouvelle ordonnance sur l’énergie renouvelable. Celle-ci stipule en effet qu’il n’est désormais plus impératif de passer par les distributeurs industriels principaux pour la vente de courant. Passant toujours par leur réseau, l’électricité peut cependant être fournie directement entre acteurs privés et consommateurs. Ces derniers bénéficient ainsi d’un courant écologique de 16 à 18 centimes le kWh, contre 22 à 25 par l’intermédiaire des distributeurs habituels.

Advertentie