Opter pour une formation de type universitaire permet d’optimiser son niveau avant de débuter sa carrière. Ceci tout en pouvant atteindre rapidement des postes à haute responsabilité. Le fossé entre théorie et pratique peut marquer les premiers pas dans la vie professionnelle en sortant des hautes études. Néanmoins, les compétences acquises permettent de le combler rapidement tout en accédant à des jobs intéressants.

Dans une société où les compétences professionnelles ne cessent d’évoluer, s’orienter vers les hautes études peut constituer un choix judicieux. Aujourd’hui, en particulier dans les professions du secteur tertiaire, on assiste à une réelle complexification des métiers et savoir-faire. Une évolution professionnelle notamment due à la digitalisation et aux progrès technologiques qui touche par ailleurs tous les domaines d’activité.

Dans ce sens, les hautes études permettent de se former et de maîtriser les outils utilisés au sein des industries de service. En outre, opter pour les hautes études et les terminer permet de gagner en crédibilité aux yeux des employeurs. Mener à bien un cursus de type universitaire nécessite en effet un travail intense ainsi qu’une bonne résistance au stress.

Durant leurs trois ans de Bachelor puis leurs deux ans de Master, les étudiants doivent par ailleurs performer au sein d’un climat compétitif. Selon les filières d’études choisies, on s’aperçoit en effet que les universitaires doivent composer avec un décalage important entre le nombre d’étudiants en première année et le nombre de places disponibles en deuxième. Aux yeux des entreprises, les titulaires d’un titre universitaire ou équivalent sont donc persévérant.

Des formations à la carte

Pour les jeunes qui désirent pousser leurs études et intégrer une haute école, un choix particulièrement vaste s’offre à eux. De la médecine à l’architecture en passant par les sciences de la vie ou encore les sciences humaines, il faut constater que l’offre en matière de hautes études est étoffée. Un large panel qui répond à toutes les attentes et permet d’identifier les domaines au sein desquels on désire s’orienter. En effet, les cursus sont souvent conçus de manière à pouvoir acquérir un savoir de base avant de pouvoir se spécialiser. Une progression intéressante et bien pensée qui permet de répondre à des besoins spécifiques dans le marché du travail.

Réseaux professionnels anticipés

Selon sa filière d’études, les universités et hautes écoles, en entretenant souvent une réelle proximité avec les acteurs économiques de leur secteur d’activité, permettent aux jeunes de constituer leur réseau professionnel. Avant de décrocher leur diplôme, des stages en entreprise sont en effet souvent intégrés aux programmes de cours. Cette proximité avec les entreprises se traduit également par les réseaux d’anciens étudiants. Présents à des postes importants dans le monde entier, ces anciens étudiants sont des points de contact au sein des entreprises.

Etudes et carrières internationales

Opter pour une formation de type universitaire permet par ailleurs d’aspirer à une future carrière internationale. Qu’il s’agisse du secteur hôtelier, des services ou encore du luxe, suivre les hautes études aident souvent à réussir dans une telle carrière.

En outre, les échanges internationaux permettent déjà aux jeunes de se familiariser avec ce type de carrière tout en optimisant l’apprentissage des langues étrangères. Un autre atout de taille pour débuter sa vie professionnelle et répondre aux multiples attentes des entreprises du secteur tertiaire.

Texte Thomas Pfefferlé

Advertentie