Comment économiser sur son billet d’avion? Voici quelques astuces insatisfaisantes mais également quelques stratégies qui vous aideront à faire des économies. 

Vous recherchez un vol, vous essayez donc plusieurs sites et plusieurs compagnies aériennes afin d’obtenir le meilleur prix. Vous revenez ensuite sur le meilleur prix trouvé. Et là, vous remarquez qu’il a changé! Oui, probablement tout le monde a déjà vécu cette expérience. Il est courant de constater une grande disparité de prix entre les billets d’un même vol. Mais pourquoi le prix de ce vol augmente d’un seul coup?

Dynamic Pricing: faut-il vraiment utiliser la navigation privée?

Il existe une technique commerciale que les vendeurs en ligne utilisent pour proposer des prix flexibles sur des produits ou des services. Autrement dit, les prix sont modifiés en temps réel selon la demande, la personne qui effectue la recherche ou le nombre de recherches effectuées. Vous avez à faire au Dynamic Pricing. 

Sur Internet, vous trouverez de nombreux conseils pour lutter contre cette augmentation soudaine des prix des vols. Mais ces techniques fonctionnent-elles réellement? Un des conseils le plus commun est d’utiliser la navigation privée. Il semblerait en effet que les moteurs de recherche des compagnies connaissent votre lieu de connexion, votre type d’ordinateur ainsi que votre système opérateur. Ceci, selon certains, permettrait aux compagnies de modifier le prix des billets selon les recherches effectuées. Nous avons fait le test pour vous. Nous avons recherché le même vol de la même compagnie sur le même site et avec le même navigateur. Ceci en ouvrant d’abord une fenêtre privée et puis en utilisant une navigation non privée. Résultat: aucun changement! Le prix reste le même. Il semblerait donc qu’il s’agisse d’une légende loin d’être efficace. Néanmoins, il se peut que pour certains vols, le prix change. Vous voulez faire le test?

Ces petites astuces trouvées sur Internet ne fonctionnent pas toujours

Essayez de vous connecter depuis un autre pays

Plusieurs sites Internet conseillent également de se connecter depuis un autre pays pour acheter son billet d’avion. Il semblerait que les prix changent en fonction du pays depuis lequel vous vous connectez. Il existe plusieurs méthodes, softwares et applications qui vous permettent de vous connecter depuis un autre pays. Cependant, ces techniques ne fonctionnent pas toujours. C’est ce qu’a découvert un journaliste italien de Le Iene en comparant le prix d’un même vol recherché avec plusieurs systèmes opérateurs et en se connectant depuis différents pays européens ou depuis des pays bien lointains comme l’Allemagne et l’Inde. En revanche, ce qui a marqué le journaliste est le fait que, en se connectant depuis la Suisse, le prix du même vol augmente de 50 euros par rapport aux autres tarifs. La différence de prix n’est pas énorme mais elle est tout de même significative. 

Nous l’avons compris: ces petites astuces trouvées sur Internet ne fonctionnent pas toujours et ne nous permettent pas d’économiser réellement sur notre billet d’avion. Par contre, il existe d’autres stratégies qui pourraient nous être utiles. 

Le hidden city ticketing

C’est le cas du hidden city ticketing ou «billet de la ville cachée». Quelques voyageurs audacieux utilisent cette technique pour économiser sur leur billet d’avion. Ces derniers partent d’une ville et atterrissent à la destination d’escale. Par exemple, si vous voulez partir de Genève et atterrir à Paris, vous pourriez économiser sur votre billet en embarquant à Genève pour un vol vers Londres qui coûte moins cher et qui prévoit une escale à Paris. 

Cette stratégie est vraiment à la limite du légal et elle pourrait vous mettre dans des situations problématiques. En effet, selon le pays, on pourrait se poser des questions concernant votre absence sur votre deuxième vol. Pourquoi n’avez-vous pas repris l’avion? On pourrait penser que vous avez des activités illicites. Un autre problème concerne les bagages. S’ils sont en soute, vous risquez de les perdre s’ils ont été directement enregistrés sur le deuxième vol ou s’il vous faut les retirer avant le nouvel embarquement. Dans certains aéroports, après avoir retiré votre bagage, vous pouvez par exemple être dirigés directement vers votre deuxième vol. Comment expliquer alors que, contrairement à ce qui est écrit sur votre billet, vous ne voulez pas repartir? 

Risqué n’est-ce-pas? Qu’en dites-vous donc de rester dans la légalité tout en essayant d’économiser? Voici quelques bonnes astuces. 

Rendez-vous sur les sites de comparateurs de vols

Les comparateurs de prix sont vos amis

Et si vous n’avez pas le temps de visiter plusieurs sites pour trouver le meilleur prix? C’est simple: rendez-vous sur les sites de comparateurs de vols qui font le gros du travail à votre place et qui, par leurs alertes, vous aident à trouver le meilleur prix pour votre voyage. Devenus populaires avec le développement des vols low-cost, les comparateurs sont des outils très importants pour les voyageurs à l’affût des meilleurs tarifs. Ces sites comparent simplement les offres de différentes compagnies aériennes ou de plusieurs agences en ligne et vous redirigent vers les prix les plus avantageux. 

Les agences de voyages proposent aussi des comparaisons de vols. Mais ces dernières sont concernées uniquement par les prix de leurs compagnies partenaires. En général, les comparateurs de vols sont gratuits. Ils vous offrent un point de vue plus général sur les compagnies et les prix de leurs vols.

Consultez les sites de bons plans

Il existe de nombreux sites et applications qui vous proposent des offres de voyages intéressantes. Les tarifs sont généralement avantageux mais les bons plans sur ces sites sont souvent offerts sur une durée limitée. Il vous faudrait donc saisir l’occasion tout de suite. En installant ces applications ou en vous inscrivant aux alertes sur ces sites de bons plans, vous pourrez gagner du temps et profiter d’offres intéressantes. 

Privilégiez les compagnies low-cost et les aéroports secondaires

Si vous désirez économiser à dépens de la qualité des services offerts pendant le vol, choisissez seulement des compagnies low-cost. Elles ne vous offriront pas le dîner mais elles vous proposeront des prix plus avantageux. D’ailleurs, ces compagnies low-cost organisent des vols qui atterrissent aussi dans des aéroports secondaires, utilisés comme alternative aux aéroports principaux de ville. Les frais d’atterrissage de ces aéroports sont moins chers que ceux des aéroports principaux. La plupart des grandes villes ont un aéroport plus petit, vous pourriez donc économiser sans arriver trop loin de votre destination principale. 

Anticiper ou s’y prendre à la dernière minute?

Comment est-ce que les compagnies aériennes fixent les prix de leurs vols? Il semble que les places dans un vol sont partagées par tranches de prix. Il s’agit du Yield Management, méthode de calcul inventée dans les années 80 et utilisée encore aujourd’hui. Elle permet aux entreprises d’optimiser leurs rentrées d’argent et leurs profits. Par exemple, si un avion comprend 100 places qui sont toutes vendues à 50 francs chacune, la rentrée maximale de la compagnie s’élève à 5000 francs. En revanche, en proposant plusieurs prix, certains plus bas que la moyenne de 50 francs par exemple et d’autres plus hauts, la compagnie pourra faire un beau profit. Au fur et à mesure que les billets sont vendus, il reste les places légèrement plus chères.

Néanmoins, les prix pourront toujours baisser, car le but de la compagnie est de vendre toutes les places disponibles. Les restantes seront donc, à un certain moment, vendues à des prix plus bas que ceux prévus à la base. C’est le meilleur moment pour acheter un billet d’avion. Mais comment savoir quand exactement il faut l’acheter? Il semblerait que les prix des billets soient stables jusqu’à certain moment, qu’ils baissent d’un coup et qu’ils augmentent environ dix jours avant le vol. Les compagnies aériennes laissent des places plus chères à la dernière minute puisqu’il y aura toujours des hommes d’affaires qui achètent le billet sans regarder son prix. Il faudrait donc acheter un billet environ un mois et demi, voire deux mois, avant son départ. Mais alors faut-il le prendre à l’avance ou à la dernière minute? Plutôt à l’avance, en calculant bien le meilleur moment. 

A noter que certaines compagnies aériennes cherchent malgré tout à se débarrasser des places invendues en les proposant à des prix cassés quelques heures avant le voyage. Généralement les vols à la dernière minute coûtent donc plus cher mais, parfois, vous pourriez faire de bonnes affaires en vous rendant à l’aéroport et en partant à l’aventure au dernier moment.

N’oubliez pas que le jour et l’heure comptent aussi

Généralement, les jours pendant lesquels les prix des billets sont moins chers sont le mardi, le mercredi et le samedi. Pourquoi? Parce que, pendant ces jours, il y a moins de voyages d’affaires prévus. 

Mais alors faudrait-il réserver à un moment particulier de la journée? Oui, les compagnies baisseraient les prix en pleine nuit, vers cinq heures du matin. A ce moment il y a en effet moins d’activité. De plus, le soir avant d’acheter un billet il faudrait essayer de comprendre dans quelle tranche de prix se situe la vente des billets. Comment? En essayant de mettre dans son panier plusieurs billets, un à la fois, et en observant à partir du combientième billet, le prix du billet change. Le nombre de billets que vous avez ajouté avant que le prix change correspond aux places restantes dans cette tranche de prix. Si ce nombre est élevé, cela signifie que de nombreux billets n’ont pas été vendus et qu’ils seront donc probablement rabaissés le matin suivant à cinq heures. Vous pourriez donc trouver le prix le plus bas en vous réveillant à l’aube.

Faites-vous guider par les prix

Soyez flexibles sur les dates et la destination

Si votre agenda est flexible, vous pourriez économiser beaucoup d’argent. Si possible, ne prévoyez donc pas de dates précises pour votre aller et retour. Faites-vous guider par les prix. 

Et qu’en est-il de la destination? Soyez aventureux car il pourrait également être avantageux de ne pas choisir la destination et de se rendre sur les sites qui vous permettent de choisir des dates, le lieu de départ et qui vous proposent ensuite les vols les moins chers indépendamment des destinations. Être flexible sur les dates mais également sur la destination de votre voyage pourrait donc vous faire économiser pas mal d’argent. 

Voyage en groupe: billets séparés ou ensemble?

Et si le voyage se fait en groupe, faut-il acheter les billets tous ensemble ou séparément? Il semblerait que certaines compagnies appliquent le prix du dernier billet ajouté à son panier à tous les billets sélectionnés. Si le cinquième billet acheté coûte plus que les premiers, le prix le plus cher sera donc appliqué à tous les billets. Dans ce sens, il conviendrait, dans certains cas, d’acheter les billets séparément. Et cela même si l’on est que deux à voyager. D’autres compagnies fonctionnent à l’inverse et appliquent les commissions à tous les billets séparément. Il faudrait donc plutôt acheter les billets tous ensemble afin de ne pas s’acquitter des commissions sur tous les billets achetés. La commission, dans ce cas, s’étale sur tous les billets achetés, qu’ils soient deux ou cinq par exemple. Ce qui permet bien évidemment d’économiser sur son billet. 

Vous connaissez à présent quelques petites astuces pour économiser sur les billets d’avion, il ne reste plus qu’attendre les vacances!

Texte Andrea Tarantini

Advertentie