Ces derniers temps, la Suisse vit une période étrange, comme le reste du monde d’ailleurs. Les mesures politiques prises pour ralentir la propagation du COVID-19 nous demandent de rester le plus possible à la maison. Mais comment ne pas mourir d’ennui en quarantaine si l’on ne télétravaille pas? Afin de pas trouver le temps long, voici une petite liste d’idées pour s’occuper chez soi.

1. La vie est plus belle en chansons

Et pourquoi ne pas donner un peu de voix ailleurs que sous la douche? Il suffit d’avoir un appareil qui permet d’écouter de la musique que ce soit une radio, un lecteur CD, un smartphone, une tablette ou encore un ordinateur. Puis, il nous faut choisir un répertoire ou nos chansons favorites. Et c’est parti pour une séance de play-back à fond le volume (enfin si les voisins ne se plaignent pas).

Si l’utilisation de Youtube est envisageable, alors tentons l’option du karaoké. Cela peut se faire en solo ou en groupe si nous sommes, par exemple, plusieurs à partager le même toit. En règle générale, l’on trouve la majorité des hits populaires sans les paroles chantées sur la plateforme. Il nous suffit d’introduire la requête avec le titre de la chanson accompagné de «karaoké». Nous voilà enfin prêts à jouer les stars!

Les plus timides peuvent favoriser la version «blind test», ou test à l’aveugle en français, qui consiste à deviner le titre et l’année de sortie d’une chanson, ainsi que l’artiste qui l’interprète. Cet entraînement sera des plus utiles pour briller en société une fois le coronavirus vaincu.

2. Et si nous trinquions?

Lorsque l’on a une vie sociale très active et que l’on se retrouve seul ou seule chez soi, notre humeur peut vite en prendre un coup. Pas de panique! Cette mise en quarantaine peut très bien nous aider à renforcer les liens de nos cercles amicaux et familiaux. Combien de fois n’a-t-on pas repoussé un appel ou un message sous prétexte de ne pas avoir le temps?

C’est enfin le moment d’envoyer un petit mot à notre cousine Amélie pour prendre des nouvelles de son chat ou d’appeler belle-maman pour lui demander sa recette de moelleux au chocolat. Dans cet élan de partage, soyons créatifs et organisons des réunions virtuelles pour un skyapéro, par exemple, ou encore un thé. Des applications comme Skype, Hangouts, Houseparty permettent de se connecter avec les gens que l’on aime. Il ne reste plus qu’à se servir une boisson rafraîchissante et sortir les cacahuètes.

Tri de printemps
3. Tri de printemps

Profitons de mettre un peu d’ordre dans nos armoires, car faire du tri dans notre intérieur peut avoir un bon impact sur le moral. Vêtements, vaisselle, jeux, chaussures, peu importe quels trésors se cachent au fond de nos placards, il y en a sûrement quelques-uns oubliés. C’est l’occasion idéale pour passer en revue tous ces T-shirts déformés que l’on ne mettra plus ou ces pantalons que l’on n’arrive plus à fermer.

Hop, hop, ni une, ni deux, à nos cornets de recyclage et trions tout ce qui ne nous rend plus heureux ou qui est défectueux. Car nous pouvons encore sortir les poubelles et mettre des sacs de tissus à recycler dans les bennes qui y sont destinées. Pour ce qui est d’amener les habits que nous ne voulons plus encore en bon état aux associations, il faudra attendre un peu. Ainsi, le plus gros du travail sera déjà fait l’heure venue!

4. Repenser sa déco

Envie de changement? Repensons notre décoration d’intérieur pour la rendre plus harmonieuse. Une maison où l’on se sent à l’aise nous donnera plus envie d’y rester des heures. Et si nous nous intéressions à la déco Feng Shui? Cet art millénaire chinois est un excellent moyen de prendre soin de soi et de son cocon intérieur. Selon David Boisier, expert Feng Shui ISFS, «à l’image de l’acupuncture pour booster son corps, le Feng Shui permet de faciliter la circulation des énergies dans son logement».

Le consultant Feng Shui et géobiologue de Feng Shui léman recommande certaines règles de base qui peuvent être appliquées facilement, comme désencombrer et ranger au maximum la zone de l’entrée de notre lieu de vie. «L’énergie vitale (le Qi) entre en majorité par cette zone et aucun élément ne doit venir perturber cette circulation. Il faut éviter en particulier les formes agressives et pointues dans cette zone, les meubles trop imposants, les chaussures ou vestes mal rangées, les poubelles en attente, etc.», précise-t-il.

Une autre pièce importante à repenser est la chambre à coucher! Pour gagner un sommeil de meilleure qualité, David Boisier conseille d’enlever toutes les sources de nuisance proche de la tête de lit, comme le natel, les radio-réveils, d’éventuels fils électriques qui traverseraient la zone ou encore les lampes et objets métalliques. C’est également une bonne occasion de trier et ranger, «chaque chose à sa place et chaque place a sa chose», commente l’expert. Finalement, bien aérer l’habitation est primordial. En effet, beaucoup de polluants stagnent à l’intérieur et pour s’en débarrasser, rien de mieux que d’ouvrir en grand nos fenêtres au minimum 15 minutes par jour.

5. Spa à la maison

Les instituts de beauté, spas, salons de coiffure sont tous fermés et nous avons l’impression de nous laisser aller. La solution pour ne plus se sentir négligé? Prendre soin de soi à la maison! Prenons-le comme un moment de détente rien que pour nous, une bulle en dehors de l’espace-temps pour nous refaire une beauté. Nous avons tous un petit rituel qui nous procure un bien-être indescriptible.

Cela peut prendre la forme d’une manucure, d’une pédicure ou d’un masque pour le visage ou encore d’un soin pour les cheveux. D’ailleurs, le web fourmille d’idées de recettes naturelles pour chouchouter un peu près n’importe quelle partie de son corps. Et si nous terminons par avoir le visage tout jaune à cause d’un essai au curcuma qui a mal tourné, ce n’est pas si grave, de toute façon personne ne nous verra.

pratique du yoga à la maison
6. Se mettre au yoga

Voilà une activité qui allie mouvement et concentration: le yoga! Originellement, le yoga est une discipline philosophique indienne qui a pour but la libération. À travers la constance, la méditation et l’exercice du corps, le yoga mène à un alignement psychique, spirituel et physique de l’être. On l’aura compris, cette pratique en vogue apporte autant de bénéfices nécessaires pour notre forme mentale et physique en période de quarantaine.

Il est assez facile de trouver des cours en ligne accessibles avec différents styles de yoga proposés, également pour les débutants. En s’essayant à ces positions et méthodes de respirations, notre corps en ressortira plus souple et plus tonique. Pour toutes les natures stressées, cela peut être une très bonne solution de relaxation pour atteindre la paix intérieure.

7. Apporter de la couleur à notre journée

Selon Gilles Diedrichs, art-thérapeute, le coloriage peut nous aider à décompresser d’une longue journée et libérer la tension mentale qui nous habite. Cette occupation offre une alternative à nos petits et grands écrans et nous permet de nous exprimer sous une autre forme. «Les couleurs sont un bon vecteur de communication pour exprimer la colère, la violence… De manière générale, ce n’est jamais innocent de colorier», explique le sophrologue.

Même cinq minutes peuvent contribuer à nous faire sentir plus détendus. Il suffit de laisser libre cours à notre créativité, retomber un peu en enfance et faire confiance à notre instinct. Comme quoi on a besoin uniquement d’un canevas à colorier et de quelques crayons de couleur pour nous rendre la vie plus belle!

Texte Laetizia Barreto

Advertentie