Cet été, profitons de redécouvrir les magnifiques sentiers de randonnée qu’offre la Suisse.

Patricia Cornali, responsable de la communication de l’association Suisse Rando

Nous venons de vivre une époque étrange. Pour protéger nos proches, il était préférable de rester loin d’eux. Et, pour nous protéger, il fallait rester à la maison. Certains d’entre nous ont expérimenté le télétravail, d’autres se sont retrouvés avec beaucoup de temps libre à la maison sans très bien savoir que faire. Cette période de semi-confinement a été surtout un véritable défi d’adaptation. En effet, les circonstances de l’épidémie étaient en constante évolution ainsi que les mesures de précaution à suivre. Pourtant, s’il nous reste bien un enseignement à garder de cette expérience, c’est celui de profiter de belles balades dans la nature luxuriante de notre petit pays. 

L’aventure sur le pas de notre porte

Les Suisses sont renommés pour des valeurs telles que la fiabilité, la sécurité, et la ponctualité. Celles-ci ont été un peu bousculées lors de ces derniers mois, au même titre que nos interactions sociales. Tous les fans de voyages et passionnés d’escapades à l’étranger ont pris leur mal en patience à cause du virus. Cependant, notre esprit de découverte et de convivialité sont plus forts que jamais et se sont adaptés avec créativité à cette situation. 

Après avoir appris à respirer profondément et à lâcher prise sur les événements hors de notre contrôle, mais aussi après avoir trié les armoires, terminé les albums photo en attente, tenté de nouvelles recettes et repeint les murs, nous nous rendons compte qu’il est l’heure d’apprécier les moments passés avec nos proches mais aussi ceux dans la nature. Si l’on doit changer nos plans de vacances pour cet été, il vaut mieux voir le bon côté des choses. Voilà venu le moment de se lancer dans les nombreuses aventures qui attendent sur le pas de notre porte.

La randonnée, c’est tendance

Avez-vous pensé à prévoir de belles balades cet été? Par exemple en suivant l’un des itinéraires du réseau de 65 000 kilomètres de sentiers de randonnée qui se trouvent dans le pays. Suisse Rando, en collaboration avec vingt-six organisations cantonales de chemins de randonnée, veille à ce que les parcours locaux soient correctement balisés et entretenus. D’ailleurs, cet entretien est indispensable puisque près de la moitié de la population helvétique emprunte régulièrement ces différents parcours. Ce qui fait de la randonnée l’activité sportive et de loisir la plus populaire auprès du citoyen hélvète.

En tant qu’association, Suisse Rando promeut les bienfaits et la diversité des randonnées proposées ainsi que l’infrastructure des sentiers pédestres existants. Elle a à cœur la représentation politique de ses intérêts et veille à garder cette activité praticable dans les meilleures conditions pour les suisses et les suissesses ainsi que tous les touristes qui souhaitent découvrir notre beau pays. Ainsi, fait unique au monde, le réseau de sentiers pédestres et de chemins de randonnée en Suisse est consacré et protégé par la loi.  

Profiter de l’air frais de la nature

Par ailleurs, il est important de maintenir la valeur récréative, l’accessibilité et la facilité de connexion des sentiers. Ainsi, l’accès à des panoramas impressionnants ou à des sites culturels s’assure sur le long terme. Cela profite aux randonneurs, mais aussi aux amateurs d’autres sports en plein air qui utilisent également les mêmes sentiers de randonnée. Que l’on soit randonneur, coureur, vététiste ou cavalier, cet été, nous voulons tous, profiter d’être dehors afin de nous déconnecter et oublier nos soucis quotidiens dans la nature. 

Cependant, la présence d’un plus grand nombre d’amateurs de rando et de plusieurs groupes aux intérêts différents sur les parcours de marche peut constituer une raison de dissuader certains de profiter de la randonnée. Mais est-ce que cette crise ne nous a pas appris à être un peu plus patients et prévenants les uns envers les autres et à nous montrer plus compréhensifs? Ne serait-ce pas réconfortant, si nous pouvions tirer quelque chose de bon de cette situation? Et laisser les nouvelles connaissances acquises s’intégrer dans notre vie quotidienne future?

S’émerveiller localement

Afin de ne pas franchir trop de frontières et de rester en sécurité, pourquoi ne pas découvrir la beauté de la Suisse – notre «chez nous»? Ceci n’est pas uniquement valable parce que nous n’avons pas d’alternative cet été. Non, c’est bel et bien parce que nous vivons dans un pays où les paysages sont à couper le souffle. 

Peu importe que nous préférions explorer la montagne, le lac ou la forêt, de façon douce ou sportive, en marchant ou à vélo, le coronavirus nous a montré ce qui compte vraiment. C’est-à-dire la santé physique et mentale, la cohésion et la vie! Lorsqu’on pratique une activité dans la nature, on peut retrouver toutes ces choses. Alors, n’hésitez pas à partir à la découverte, à profiter de la nature, à expérimenter de nouvelles sensations et – surtout –restez en bonne santé!

Sincèrement, Patricia Cornali

Texte Patricia Cornali

Traduit de l’allemand par Laetizia Barreto

Advertentie