Souvent, prendre de l’âge peut être synonyme d’isolement social. Que peut-on faire pour lutter contre ce phénomène?

Aujourd’hui, des évènements de vie critiques comme une séparation, un décès ou le passage à la retraite représentent un virage important dans la vie des seniors. Ces situations impliquent en effet un changement de vie radical qui peut déboucher dans l’affaiblissement du réseau social et la dégradation de relations familiales ou amicales mais aussi dans la baisse d’activités socio-culturelles. De ce fait, les seniors sont particulièrement concernés par l’isolement social et la solitude, ce qui a un impact important sur leur santé et sur leur perte d’autonomie. Lutter contre ce phénomène est possible, mais comment?

Évènements de vie critiques et isolement

Plusieurs sont les facteurs ou les raisons qui peuvent contribuer à l’isolement et à la solitude des seniors. Ce que nous appelons les évènements de vie critiques sont en effet nombreux et ont un impact non négligeable sur la santé psychique de nos seniors. Les séparations, les décès des proches, l’éloignement des enfants, les changements de milieu, les pertes du réseau amical mais aussi les maladies et la retraite affectent de manière conséquente le mental de ces personnes. Cependant, il ne faut pas oublier que, souvent, pour les seniors, prendre de l’âge signifie également avoir peur de devenir un fardeau pour ses proches. C’est pourquoi, qu’il soit volontaire ou involontaire, l’isolement peut devenir un synonyme du vieillissement. 

Les conséquences de la solitude

Tout d’abord, les conséquences de la solitude varient selon les personnes et leurs caractères. Cependant, en général, l’isolement amène les seniors à l’ennui et à la monotonie mais aussi à la prise de conscience du temps qui passe et de son impact sur la santé. Lorsqu’un senior vit l’isolement social, il peut perdre son autonomie, faire l’expérience de désordres alimentaires, mais il peut également ressentir un niveau élevé de stress et d’anxiété. L’isolement peut alors avoir des conséquences légères, comme des troubles du sommeil, mais aussi plus importantes comme la dépression, les pensées suicidaires ou l’augmentation du risque de maladies chroniques, notamment cardiaques et vasculaires. Ainsi, vivre l’isolement social affecte non seulement la santé psychique des seniors, mais cela peut également déboucher dans une dégradation de leur santé physique qui, avec l’avancée de l’âge, peut déjà s’avérer vulnérable.  

Repérer la dépression chez un senior

Souvent, les symptômes de l’isolement correspondent à ceux de la dépression. En effet, nombreuses sont les personnes qui, lorsqu’elles prennent de l’âge, se sentent déprimées et notamment à cause de la solitude. Il s’avère donc essentiel de repérer les symptômes de la dépression chez un senior. La principale bonne habitude à prendre est celle de discuter avec la personne concernée. Au moindre soupçon, il est nécessaire de laisser la personne parler car ceci lui permettra d’exprimer ses sentiments et de mettre en avant sa situation. 

Dans ces discours, il sera alors important de repérer, par exemple, la tendance à se plaindre régulièrement qui est déjà un premier signe de la dépression. Dans le but de repérer la dépression chez un senior, il est essentiel de connaître les raisons et les conséquences de la solitude. Par exemple, il faut se demander si la vie sociale de la personne concernée a subi des changements et si ses comportements et ses discours sont inhabituels. Des changements soudains sont en effet des signes qui doivent permettre aux proches de tirer la sonnette d’alarme. 

Les solutions pour lutter contre l’isolement social

L’isolement des seniors est d’abord un enjeu social. C’est pourquoi les gouvernements mais aussi les médecins, les associations et les groupes d’entraide doivent s’y intéresser de près. Le rôle des familles et des proches est également essentiel dans la lutte contre l’isolement social. 

Des simples gestes comme des visites récurrentes, des appels et des prises de contact fréquentes peuvent représenter un soutien important pour les seniors qui vivent l’isolement social. Il est également essentiel d’inciter les seniors à parler, s’exprimer et aborder des sujets variés qui les intéressent. 

Les proches jouent également un rôle essentiel dans la lutte contre l’isolement social puisqu’ils ont le pouvoir et la «légitimité» de fournir de l’aide et du soutien dans les tâches ménagères ou dans les soins personnels, sans donner au senior l’impression d’être devenu un poids. La famille peut aussi donner des conseils aux seniors et les encourager à rester actifs et à réaliser différentes activités comme la promenade ou les sorties pour les commissions. Puisqu’il s’agit d’un proche, la personne concernée sera alors plus disposée à écouter ces encouragements.

Les relations intergénérationnelles sont également essentielles dans la lutte contre l’isolement social de nos seniors. Il est en effet important de créer des moments de bonheur et de partage entre les aînés et les jeunes ou les enfants. Les repas de famille sont les occasions parfaites pour ceci. D’ailleurs, diverses associations et centres organisent des activités et des groupes d’entraide tous âges confondus qui contribuent au bien-être social des seniors. Enfin, il a été prouvé que la présence d’un animal de compagnie est bénéfique pour les seniors, surtout s’ils font face à une période d’isolement social. 

Texte Andrea Tarantini 

Advertentie