C’est l’activité phare qui a sauvé les Suisses de l’ennui pendant le (semi)confinement. Accessible, économique et exaltante, la randonnée a conquis le coeur des novices. Mais comment préparer l’excursion convenablement? Voici quelques astuces capitales.

Le grand avantage de la randonnée réside dans ses infinis possibles. Idéale pour les solitaires en marche méditative, les tourtereaux amoureux d’exercice en duo ou encore les familles avec enfants dotés d’une énergie à déplacer les montagnes, il s’agit d’une occupation qui s’adapte à tous les profils et toutes les envies. En Suisse, le vaste choix de parcours balisés et l’extraordinaire diversité des paysages helvétiques confèrent un caractère unique à chaque expédition. Mais avant de se lancer sur les chemins vallonnés, il est essentiel de passer par trois étapes préparatoires qui assureront la sécurité et le bien-être de chacun pendant l’aventure.

Déterminer son itinéraire

Entre une ascension revigorante jusqu’au sommet de la Dent de Jaman (préalpes vaudoises), une traversée vertigineuse du pont d’Aletsch suspendu au-dessus des gorges de Massa (Valais) et la myriade d’options disponibles, comment choisir? En premier lieu, des plateformes suisses telles que MySwitzerland ont recensé de très nombreux parcours de randonnées locales, régionales et nationales. Lorsque l’on consulte le descriptif d’une excursion, il est facile de se laisser séduire par les photographies de panoramas grandioses.

Néanmoins, le temps de marche et le degré de difficulté indiqués pour chaque randonnée sont les deux critères prioritaires pour effectuer un choix judicieux. C’est avant tout la condition physique et surtout l’expérience du marcheur qui déterminent ce choix.

En Suisse, le vaste choix de parcours balisés et l’extraordinaire diversité des paysages helvétiques confèrent un caractère unique à chaque expédition.

Une fois le parcours sélectionné, on sauvegarde son itinéraire sur une carte physique ou sur son téléphone. Chacune de ces options comporte son lot d’avantages et d’inconvénients: la carte physique ne risque pas de voir sa batterie se décharger en cours de route, mais certains marcheurs sont agacés à l’idée de devoir la déplier, à plusieurs reprises pour la consulter pendant le voyage. Quant à l’option numérique, d’excellentes applications telles que Swisstopo permettent de dessiner son itinéraire sur une carte et suivre son avancement en temps réel, grâce au GPS. Afin de prévenir un éventuel problème, il est fortement recommandé d’informer un proche de son itinéraire de randonnée, ainsi que de l’heure de départ. Prêt à partir? Pas encore. La deuxième étape cruciale concerne l’équipement.

Bien choisir son matériel

Un randonneur consciencieux voyage léger. Exit les gadgets électroniques superflus et la trousse de maquillage: durant l’expédition, le poids du sac à dos et les vêtements portés ont une influence directe sur la qualité et le confort de marche.

Afin de se préparer au mieux, on commence par prendre des nouvelles du ciel. Un soleil radieux exige un couvre-chef, des lunettes et une crème protectrice. Son t-shirt favori, s’il est en coton, devra rester à la maison. En effet, celui qui a connu la marche en montagne avec un t-shirt en coton mouillé (et déterminé à le rester) ne commettra pas deux fois cette erreur. En revanche, les fibres synthétiques ont l’avantage de ne pas retenir l’humidité due à la transpiration, il faut donc les privilégier. En altitude, la météo se révèle parfois capricieuse. En prévision des soudaines variations de température typiques en montagne, une veste polaire ainsi qu’une veste de pluie devraient toujours figurer dans le sac du randonneur averti. On préférera un pantalon léger et confortable aux shorts qui exposent les gambettes et les jeans constrictifs qui limitent le mouvement.

Les randonneurs novices devraient toujours prévoir le retour avant la tombée de la nuit.

Malgré le soleil rayonnant, les tongues mignonnes et les sandalettes dernier cri sont à bannir, au profit de chaussures de montagne robustes, idéalement imperméables. Concernant les accessoires, les fameux bâtons de marche nordique ne sont pas indispensables. Cependant, si tant de randonneurs ne jurent que par leurs bâtons, c’est bien parce que cette deuxième paire de jambes augmente la vitesse du marcheur et stabilise son équilibre, en plus de réduire les risques de glissades et la fatigue musculaire. Les randonneurs novices devraient toujours prévoir le retour avant la tombée de la nuit. Le cas échéant, une petite lampe frontale glissée dans le sac pourrait s’avérer d’une grande utilité. Chacune des saisons est propice à la randonnée et grâce à une tenue chaude et étanche, la fraîcheur hivernale ne péjore en rien l’expérience. Au contraire, une balade dans la neige enchanteresse et la vision des étendues immaculées et scintillantes sous le soleil réjouira les petits comme les grands, à pieds ou en raquettes pour varier les plaisirs. En route pour la dernière étape préparatoire: la sustentation.

Emporter la nourriture adéquate

Essentielle, la grande gourde d’eau – bien étanche et ergonomique – se faufilera la première dans le sac. Concernant le pique-nique, ce sont les envies et préférences de chacun qui dictent le menu, en gardant à l’esprit que la marche creuse l’appétit. Sans aller jusqu’à emporter son tupperware de papet vaudois, un sandwich emballé correctement, des fruits et/ou des barres de céréales font l’affaire pour subvenir à la dépense énergétique, sans trop alourdir le sac. Faciles à emporter, les fruits secs satisfont, eux aussi, les besoins en glucides durant une longue marche.

Au terme de cette préparation en trois étapes, chacun peut se lancer en toute confiance sur le parcours de son choix. Au retour, corps et esprits sont revivifiés par l’air frais de la montagne et les images sensationnelles, capturées par l’appareil photo ou les yeux, en souvenir mémorable. Toutefois, afin que chaque voyage soit excitant, agréable et sûr, l’organisation en amont ne peut être ignorée: une préparation optimale, c’est la promesse d’une randonnée parfaite!

Texte Natacha Mbangila

Advertentie